LE GFAOP

Qu’est-ce que le GFAOP ( Le Groupe Franco-Africain d’Oncologie pédiatrique) ?

Un but : guérir, en Afrique, les enfants atteints de lymphomes Burkitt, de néphroblastomes, de leucémies et de rétinoblastomes.

Un groupement : à ce jour 13 pays, essentiellement en Afrique francophone subsaharienne, se sont rassemblés (Burkina-Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Madagascar, Mali, Sénégal, Togo, Algérie, Tunisie, Maroc, Congo (RD), Mauritanie, Sahara occidental). Quatre pays ont demandé à rejoindre l’association : le Niger, le Gabon, le Bénin et Centrafrique.

Les actions du GFAOP

  • La formation des médecins et des infirmiers africains en France
  • L’envoi de médicaments chimiothérapiques depuis la France

L’ouverture d’unités pilotes

Il s’agit de petits services d’oncologie pédiatrique où les patients sont soignés. Ils sont situés dans la majeure partie de l’Afrique francophone.

Parmi les traitements qui y sont administrés :

la chimiothérapie vient en tête ;

la chirurgie intervient pour le diagnostic (biopsie) ;

la radiothérapie est peu employée du fait de ses séquelles.

Le taux de guérison est de 55%.

Le prix moyen d’une prise en charge est évalué à 1 000 € par patient, incluant les médicaments et le matériel, les déplacements des médecins et infirmiers, les locaux, les aides aux familles…

X