AURIOL PHILIPPE – Été au petit Palais (2019)

Categories :
Tags : ,

Né en 1957, Philippe Auriol dessine et peint en complet autodidacte. Il fréquente salons, expositions, musées, galeries et étudie en parallèle la gravure et l’acrylique. Dans les années 2000, il découvre la peinture sur plexiglas: il trouve dans cette technique, la luminosité des couleurs qu’il a appréciée dans les fixés sous verre, le travail de la matière qui combine la souplesse de la couleur et la surprise de la gravure.

Peintre-Graveur, Philippe peint sur des panneaux de plexiglas selon la technique du fixé sous verres. Il passe des couches de peinture acrylique, intègre des images retravaillées, dépose des feuilles d’or ou d’argent au dos du plexiglas. Puis gratte, grave pour repasser des couches d’acryliques qui seront à leur tour gravées jusqu’à ce qu’apparaisse un mouvement, une instabilité, une tension.

Dans son travail de graveur, Philippe Auriol préparer ses images sur du linoleum puis les retravaille pour les intégrer à d’autres et les sérigraphier sur ses plaques de plexiglas. Il reprend ensuite chacun de ses tirages pour le rehausser à l’acrylique et leur donner une existence spécifique. “Je pars d’un objet que je vais découvrir en en faisant une gravure sur bois.

Dans un second temps, je transfère cette image sur la plaque de plexiglas, ce qui change mon rapport à l’image: elle est désormais inversée. J’ajoute des couleurs, intègre des feuilles d’argent ou d’or. En travaillant au verso de la plaque, je ne sais pas ce que l’image devient. Par moments je soulève la plaque pour voir l’effet produit, je découvre cette confrontation entre transparences et opacité, des traces, des disparitions, la profondeur troublante qui m’amène alors sur d’autres espaces.”

X